Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Toutes les FJR 1300
Votre titre

Petites annonces

    Pas d'annonces disponibles.


    Pourquoi les FJR ont-elles du shimmy?

    Aller en bas

    Pourquoi les FJR ont-elles du shimmy?

    Message par Marca le Dim 11 Fév - 12:58

    Nombreux sont ceux qui ont constaté qu'en lâchant le guidon de sa FJR, à une vitesse approximative comprise entre 60 et 80 km/h, le guidon se met à vibrer, les vibrations parfois prennent même de plus en plus d'amplitude et il faut rapidement reposer les mains au guidon.
    Tout d'abord il faut savoir que ce comportement n'est pas propre à la FJR, mais qu'il concerne toutes les motos et même tous le véhicules dès l’instant qu'ils ont un train directionnel.
    Personnellement, j'ai rencontré ce comportement, à une vitesse ou une autre sur toutes mes motos.

    Pour comprendre ce phénomène, il faut d'abord comprendre que le train avant de nos motos est en fait un pendule et qu'à ce titre il a sa propre fréquence d'oscillation. A cette fréquence d'ailleurs appelée fréquence propre, il a tendance à osciller naturellement et si cette fréquence est entretenue, les oscillations ont même tendance à s'amplifier parfois.
    Cette fréquence est fonction des raideurs qui sont en jeu, et les raideurs dépendent directement de l'effort qu'il faut exercer pour faire pivoter le guidon. Plus l'effort à exercer pour faire pivoter le guidon est élevée, et plus la raideur est élevée et plus la fréquence propre de notre train avant ou pendule sera élevée.C'est une des raisons qui fera que ce phénomène se manifestera sur toutes les motos, mais ne se manifestera pas forcément toujours à la même vitesse.

    Pour en revenir à nos oscillations du guidon lors de son lâcher, s'il se met à vibrer, c'est tout simplement parce qu'il est excité ou sollicité par une vibration proche de sa fréquence propre.
    Cette excitation peut entre autres provenir d'une imperfection de la route, mais aussi et surtout de la rotation de nos roues et en particulier de la roue avant. il faut que ce soit une excitation latérale ou gauche/droite avec une fréquence proche de la fréquence propre du train avant et c'est suffisant pour déclencher le phénomène.

    En ce qui concerne la rotation de la roue avant, celle ci devient excitatrice lorsqu'elle présente un balourd dynamique, c'est à dire qu'elle exerce une force qui s'inverse de gauche à droite à chaque tour de roue.
    Lorsque l'on fait le calcul, entre 60 et 80 km/h, la roue avant fait environ 8 à 10 tours par seconde ce qui correspond à une fréquence de 8 à 10 Hz....et c'est justement à cette fréquence que va osciller notre train avant et qui correspond à sa fréquence propre.
    C'est ce qui explique que même avec un balourd dynamique, à 30 km/h ou encore à 100 km/h on ne ressent rien car on est suffisamment éloigné de la fréquence propre du train avant pour ne pas l'exciter.

    Ces oscillations s'arrêtent dès que l'on pose une main sur le guidon, c'est tout simplement parce que l'on augmente l'amortissement ou le frein qui s'exerce sur ces oscillations qui sont peu énergétiques.
    Ces vibrations peuvent être déclenchées par une bosse sur la route , mais dans ce cas et si on a pas de balourd dynamique ou si l'on est pas à la bonne vitesse, elles vont s'arrêter d'elles mêmes car l'excitation ne sera pas entretenue par la rotation de la roue.

    Pour s'affranchir totalement du phénomène, par exemple en compétition, on rajoute un amortisseur de direction, qui a pour effet de freiner les éventuelles oscillations jusqu'au point de les faire disparaître. Mais sur nos motos de route, un amortisseur de direction ne serait guère pratique, alors la solution qui reste est de faire disparaître le balourd dynamique....Ca s'appelle l'équilibrage dynamique.

    Si cet équilibrage dynamique est réalisé correctement et avec précision, il fera disparaître à coup sûr le phénomène....s'il est réalisé avec moins de précision, il l’atténuera tout au plus... et bien souvent quand on ne réalise qu'un équilibrage statique, on résout les problème liés à l'équilibrage statique mais on aggrave considérablement tout ce qui est lié à l'équilibrage dynamique. Vis à vis du shimmy, j'aurai même tendance à dire que dans 80% des cas, mieux vaudrait pas d'équilibrage du tout qu'un équilibrage statique qui consiste à poser une grosse masselotte sur un seul côté de la jante.

    Vis à vis de ce shimmy, on a déjà tout entendu:

    -Ça vient de tel ou tel autre pneu: ça n'a rien à voir, on pourra faire un équilibrage correct avec n'importe quel pneu, mais encore faut-il qu'il soit fait en dynamique.
    -Ça vient de la pression de mes pneus: tout au plus la pression des pneus pourra influer sur la raideur du train avant dont on a parlé, mais ce n'est pas elle qui sera à l'origine des vibrations.
    -Ca vient de l'usure de mon pneu avant: celle là c'est la favorite des concessionnaires incompétents qui en profiterons pour vous refiler un pneu neuf. Ce shimmy, je l'ai déjà eu avec des pneu neufs en sortant du magasin et parfois je n'en ai pas le moins du monde avec un pneu rincé. Certains dirons, j'ai changé mon pneu pour tel ou tel autre et je n'ai plus rien. C'est sans doute vrai, mais il ne faut pas oublier qu’outre le changement du pneu, on a aussi un changement de l'équilibrage et que c'est lui qui influence le comportement du train avant plutôt que le changement de pneu par lui même.
    -Ça vient du jeu à la colonne de direction: ce jeu est certes désagréable, mais comment pourrait-il provoquer un mouvement de gauche à droite du guidon? Encore une fois, toute l'influence que peut avoir le serrage de la colonne de direction, c'est sur la raideur du train avant et donc sur le fréquence à laquelle il va se manifester, mais rien d'autre, ce n'est pas lui qui provoquera ou pas les mouvements du guidon.

    Et des raison invoquées j'ai ai entendu bien d'autres, aucune n'a jamais donné de bons résultats fiables, durables et à toute épreuve.
    Seul l'équilibrage dynamique précis saura résoudre ce problème. Si on veut résoudre un problème , il faut s'attaquer à sa source, l'équilibrage dynamique, tout le reste n'est qu'artifice qui masque le problème....jusqu'à un certain point, tel que les masselottes de guidon plus lourdes, ou encore les roulements de direction coniques....

    Après il reste une autre solution, celle ne ne jamais lâcher le guidon....Vos mains vont jouer le rôle de l'amortisseur de direction si cher à la compétition tout simplement.

    Sur un autre forum, au cours d'une discussion sur ce sujet du shimmy, un membre qui se reconnaîtra si un jour il passe par ici,a posté un lien qui explique assez bien ce qu'est le balourd dynamique et ce que sont ses effets sur le train avant.

    Voici ce lien.

    http://chezlescartier.free.fr/Moto/Equilibrage.htm


    Dernière édition par Marca le Dim 11 Fév - 14:51, édité 1 fois

    _________________
    Yam FJR  Nothing Else Matters
    Admirateur du 46, la légende vivante de la moto et du pilotage
    avatar
    Marca

    Messages : 404
    Date d'inscription : 25/01/2018
    Age : 56
    Localisation : Bordeaux

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Pourquoi les FJR ont-elles du shimmy?

    Message par jack28260 le Dim 11 Fév - 13:20

    Bon,ba on se couchera moins bête se soir. Sleep
    avatar
    jack28260

    Messages : 8
    Date d'inscription : 09/02/2018

    Voir le profil de l'utilisateur

    Revenir en haut Aller en bas

    Revenir en haut


     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum